YOGA

BIARRITZ

Rechercher
  • suzy

Dérouler son tapis de jouvence

Pratiquer le yoga, c’est accroître son énergie vitale


Vieillir selon le yoga…

Un yogi mesure la durée d’une vie non pas en nombre d’années, mais en nombre de respirations. Selon certaines traditions du yoga, nous disposons à la naissance d’un capital énergétique nommé Amrita ou Soma : il s’agit d’une certaine quantité de liquide situé au niveau de la fontanelle. Chaque fois que nous respirons, ce liquide s’écoule inexorablement, goutte à goutte, pour venir se consumer au niveau du torse. Notre vie s’achève quand ce précieux liquide est épuisé.


Le yoga pour freiner la perte d’Amrita ?

De ce fait, les yogis accordent une attention toute particulière à la respiration. Respirer vite et mal accélère la perte d’Amrita et gâche ce “capital respiration” qui nous a été octroyé à la naissance. À l’inverse, respirer lentement et consciencieusement, c’est vivre longtemps.

Cela explique aussi pourquoi les yogis se mettent volontiers la tête à l’envers : inverser sa posture équivaudrait à freiner cet écoulement du Soma, et pour un instant, arrêter le cours du temps…


Vieillir selon la science…

En termes scientifiques, on ne mesure pas la quantité d’Amrita : on préfère mesurer la longueur des télomères. Les télomères sont des morceaux d’ADN situés à l’extrémité de chaque chromosome, qui permettent de préserver l’intégrité de l’ADN lors du processus de réplication. Ces télomères se raccourcissent à chaque division cellulaire, jusqu’à atteindre une taille critique. Les cellules stoppent alors leur division : on dit qu’elles entrent en sénescence. On peut voir dans ce processus une sorte d’horloge moléculaire, qui provoque le vieillissement de l’organisme et prédit l’apparition de maladies liées à l’âge. Plus un télomère est long, plus la durée de vie de la cellule est grande. Selon les scientifiques, mesurer la longueur des télomères est une manière beaucoup plus efficace de déterminer l’âge biologique d’une personne que de comptabiliser ses anniversaires.

Le yoga pour conserver de longs télomères?


Le yoga comme art de vivre

Ce n’est pas parce que nous vieillissons que nos articulations perdent leur souplesse ; c’est parce que nos articulations perdent leur souplesse que nous vieillissons.

La formule de base du Yoga est, sur tous les plans : transformer en conscient et volontaire ce qui est inconscient et involontaire, réflexe ou instinct.


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout