YOGA

BIARRITZ

Rechercher
  • suzy

Yoga, vous avez dit souplesse ?

« Quel yoga pratiques-tu, un yoga physique ? »

Souplesse des créatures élastiques aux pieds dernière la tête en équilibre sur les mains ?

Ce qui vient immédiatement à l'esprit quand on parle de yoga, on imagine l'agilité des mouvements. Toutes les contorsions extraordinaires qu'on voit sur les photos peuvent facilement convaincre que le yoga est réservé aux gens souples.


J'entends souvent dire : « Je ferais bien du yoga, mais le problème, c'est que je ne suis pas souple. » ou bien, « J'ai une amie qui n'a jamais fait de yoga, mais ça ira, elle suivra, elle est souple. »

Poser la question de raideur ou de souplesse dans le corps respectivement comme un problème ou un atout pour faire du yoga, induit une certaine attitude mentale par rapport à la pratique. Dans les deux cas, cette croyance que « la souplesse du corps est nécessaire à la pratique du yoga », nous éloigne de ce qui fait le cœur de la pratique : le yoga nous invite, au-delà de la forme et des performances, à un chemin de conscience et de connaissance de soi qui part du corps, pour aller vers l'esprit, et englober la totalité de l'être.

Que l'on soit raide ou pas, l'enjeu physique est d'être sensible à la relation que l'on établit avec son corps. Chacun pratique avec ce qu'il est à un moment donné, son corps, ses genoux, son bassin, ses épaules. En respectant ce qui est et se mettant à l'écoute pour ressentir à l'intérieur de son corps les résistances, les blocages, les possibilités d'aller plus loin, les sensations d'expansion, les espaces.

Quel que soit son corps qu'il soit souple, raide, en bonne santé ou blessé, jeune ou âgé, nous avons tous accès à ce cheminement interne des sensations. La pratique du yoga offre à chacun la chance de profiter de très nombreux bienfaits : dynamisme, digestion, circulation, mobilité des articulations, diminution des douleurs, sommeil...


« Quel yoga pratiques-tu, un yoga mental ? »

Relaxation des personnes allongées semi-endormies sous des couvertures ? Il est vrai que le yoga se définit dans les textes traditionnels par « l'arrêt des fluctuations du mental. » Le yoga nous apporte une stabilité mentale et émotionnelle en nous amenant loin de l'agitation du monde extérieur, nous permettant enfin de nous poser et de nous intérioriser. Il nous aide à avoir des outils précieux : des appuis intérieurs, une confiance en soi, du discernement, un autre regard sur soi et sur le monde. Il ouvre en nous un espace intérieur bienveillant, sans compétition ni jugement, à l'écoute de notre propre rythme où nous pouvons simplement éprouver sans rien prouver.

« Quel yoga pratiques-tu, un yoga spirituel ? »

Paix de l'âme des maîtres imperturbables de zénitude. Le yoga nous recentre dans la conscience du moment présent et nous apporte une sensation d'expansion du temps et de l'espace. Chaque posture est une méditation en action : la prise de la posture suivant un protocole très précis, rester dans la posture en observant à chaque instant nos sensations, nos pensées, nos réactions et nos émotions, goûter au parfum de la posture.

« Quel yoga pratiques-tu ? Un yoga physique, mental et spirituel. » A nos tapis...



40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout